Un trou d’un coup

Cet article fait partie d’une série de textes rédigés par des membres de l’équipe de Tourisme Charlevoix qui vous partagent leur passion pour la région. Cette semaine, Jean-Sébastien Pilote, adjoint à la direction du marketing, vous partage ses secrets entourant les terrains de golf charlevoisiens.

En 2012, j’ai obtenu mon premier emploi en marketing chez Tourisme Charlevoix. J’ai toujours préféré la vie en région à celle en ville, car je n’ai pas l’impression d’être toujours à la course. Toutefois, comme tous les jeunes de la région souhaitant aller à l’université, j’ai dû quitter Charlevoix pendant quelques années. J’y revenais tout de même chaque weekend afin de travailler au Casino de Charlevoix comme préposé aux machines à sous et c’est sans surprise que je suis revenu m’établir dans mon village natal avec ma conjointe. 

J’adore contribuer à faire découvrir la région aux visiteurs grâce à mon travail au quotidien. Un des éléments qui me fait vibrer en tant que Charlevoisien, c’est la beauté des paysages. Ils ne sont jamais pareils et je les apprécie particulièrement le matin, en sirotant un bon café. Je chéris aussi le fait qu’on vive chacune des saisons en ayant hâte à la prochaine et à toutes les activités qui l’accompagnent. L’hiver, avec ma conjointe et notre chien Rex, on adore se promener en raquette dans le champ derrière la maison. L’été, c’est le golf que j’attends avec impatience.  Je vous partage avec plaisir mes coups de cœur pour une ronde de golf dans notre belle région.

Charlevoix n’est pas en reste quant aux options pour frapper la balle. On y trouve trois magnifiques terrains, chacun ayant ses particularités et son lot de défis. Je suis loin d’être un professionnel, mais j’apprends un peu plus à chaque visite!

Club de golf Fairmont Manoir Richelieu 

L’élément le plus frappant de ce terrain est certainement le panorama qui l’entoure : le fleuve Saint-Laurent y est tout simplement omniprésent. La configuration escarpée des trous procure un gros défi : les verts sont pratiquement toujours plus hauts ou plus bas que la position de frappe. Un golfeur connaît les distances approximatives de chacun des bâtons de son sac. Mon défi au Club de golf Fairmont Manoir Richelieu, c’est de choisir les bons bâtons en fonction de la distance à parcourir. C’est un terrain où il faut être extrêmement précis sur l’ensemble des 27 trous.  Les verts sont bien protégés par des fosses de sable, ce qui augmente le défi de précision.

© Club de golf Fairmont Manoir Richelieu

Club de golf Murray Bay

J’ai été membre le temps d’une saison de ce club qui propose une superbe expérience en plein cœur de La Malbaie. Je m’y rendais pratiquement tous les soirs après le travail et j’y ai cumulé une cinquantaine de parties. Ce terrain peut paraître plus facile en raison de sa normale de 68, mais il n’en est rien! Ce qui m’embête particulièrement, ce sont les coups roulés sur les verts : trop fort, pas assez fort, trop à gauche, trop à droite, il y a toujours quelque chose qui m’échappe. Le ratio de trous à normale 3 sur le parcours de 18 trous est assez élevé, ce qui laisse peu de place à l’erreur.

© Club de golf Murray Bay

Club de golf Le Loup de Baie-Saint-Paul 

J’y ai énormément joué au début de la vingtaine étant donné sa proximité avec Les Éboulements. C’est un super terrain offrant, au loin, une belle vue sur Baie-Saint-Paul et sur l’Isle-aux-Coudres. On y trouve le trou qui me donne le plus de fil à retordre, tous terrains confondus! Je redoute chaque fois le 13e trou (normale de 4) et je réalise que le mental y est pour beaucoup. Il n’est pas tellement large à la base et ne propose presque aucune marge de manœuvre sur le coup de départ. À gauche, c’est l’obstacle d’eau et à droite, si on a le malheur de faire un slice, c’est le bois. Tout y est pour stresser le joueur! Et quand, par miracle, le coup de départ est bon, il faut s’attaquer au coup de fer qui est tout aussi stressant. Le vert est sur un monticule très incliné qui rend les coups roulés très embêtants. Ironiquement, c’est sur ce trou que j’ai fait mon 1er « birdie » à vie!

© Tourisme Charlevoix, Raphaël Bilodeau

Faites comme moi et venez apprécier la beauté de ce sport sur les merveilleux terrains qu’offre la région. Trois parcours que j’adore et sur lesquels j’ai la chance de jouer quelques fois par année.

Découvrez nos offres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut